Admission

Les conditions d'admission :

En 1re année après :

    - un DUT (voir liste des sections ci-dessous)
    - un BTS
    - CPP : La Prépa des INP
    - classe préparatoire PT ou TSI
    - une classe préparatoire ATS
    - une licence professionnelle (LP)

    > Liste des principaux DUT acceptés*
    - Chimie option matériaux
    - Génie civil
    - Génie industriel et maintenance
    - Génie mécanique et productique
    - Génie thermique et énergie
    - Mesures physiques
    - Métrologie et contrôle qualité
    - Qualité logistique industrielle et organisation
    - Science et génie des matériaux

    > Liste des principaux BTS acceptés*
    - Assistant en création industrielle
    - Assistant technique de l’ingénieur
    - Chimie option matériaux
    - Conception et réalisation de carrosserie
    - Etude et réalisation d’outillages de mise en forme des matériaux
    - Conception de produits industriels
    - Constructions métalliques
    - Construction navale
    - Électrotechnique
    - Mise en forme des matériaux par forgeage
    - Industries céramiques
    - Industries des matériaux souples
    - Maintenance et après vente automobile
    - Maintenance industrielle
    - Mécanique et automatismes industriels
    - Physico-métallographe
    - Plastiques et composites
    - Productique
    - Productique bois et ameublement
    - Fonderie
    - Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle
    - Techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire
    - Traitement des matériaux


* La candidature de titulaires de diplômes non cités est examinée au cas par cas

En 2e année, après :

- Bac + 4, niveau Master 1
- Formations des Instituts Universitaires Professionnalisés (Label IUP)
- Formations du Conservatoire National des aEts et Méliers (CNAM)

En formation continue (Accès en 2e année) :

L’entrée se fait en 2e année pour les titulaires d’un DUT ou d’un BTS ayant au minimum trois années d’expérience professionnelle. Une première sélection est effectuée sur dossier scolaire ou professionnel. Une seconde sélection résulte d’un entrelien sur la personnalité et la motivation du candidat avec un jury d’industriels et d’universitaires.

Les droits universitaires sont ceux de tout établissement public de l’enseignement supérieur.