Master GPRE : Parcours "Exploitation et Stockage"

Intitulé du parcours

MASTER GEOSCIENCES : PLANETES, RESSOURCES, ENVIRONNEMENT (GPRE)
Spécialité « Ressources Minérales » (niveau M2)
Parcours « Exploitation et stockages » (niveau M2)

Objectifs

Le parcours « Exploitation et stockages » est destiné à former des cadres du génie minier capables de faire face aux défis scientifiques et techniques de l’approvisionnement en ressources minérales en intégrant les enjeux environnementaux et sociétaux.

Intitulés et volume des modules de cours

L’année de M2 se décompose typiquement en 1 semestre de cours et 1 semestre de stage de master consacré à la réalisation d’un projet de fin d’études en entreprise, en bureau d’études ou dans un laboratoire de recherche.

Le semestre de cours se déroule en présentiel et comporte 12 modules de 2,5 ECTS répartis en 4 catégories :

  • 2 modules consacrés à la connaissance de base des processus de concentration minérale, de la structure des gisements et de répartition spatiale des concentrations (géostatistique minière),
  • 4 modules  consacrés aux techniques d’exploitation et de traitement des minerais, au dimensionnement des exploitations et à leur stabilité (mécanique des roches, modélisation numérique), et à la (ré-)utilisation des vides souterrains,
  • 3 modules consacrés à la caractérisation du milieu par des méthodes géophysiques, à l’acquisition et au traitement des données d’auscultation et de surveillance,
  • 3 modules consacrés aux aspects micro- et macro-économiques et à l’éthique des projets miniers, aux tensions internationales sur les ressources minérales et aux conséquences environnementales de l’exploitation des ressources.

Ce semestre de cours s’accompagne de la réalisation d’une analyse bibliographique destinée à préparer le stage, et qui fait l’objet d’une soutenance orale et d’un rapport écrit synthétique.

Débouchés

Le parcours « Exploitation et stockages » s’adressent à tous les étudiants intéressés par le génie minier, qu’ils se destinent directement à travailler, partout dans le monde, chez les opérateurs responsables de l’exploitation raisonnée des ressources naturelles, dans les entreprises en charge de la valorisation des vides souterrains pour des stockages de toutes natures respectant les contraintes environnementales, dans les bureaux d’études qui réalisent le dimensionnement des ouvrages des surfaces et souterrains, ou qu’ils souhaitent poursuivre leur parcours universitaire par un doctorat alliant recherche fondamentale et appliquée en génie minier.